perte-cheveux-automne
  • 557
  • 0

perte-cheveux-automne

Chaque cheveu connait un cycle de vie en trois phases : croissance, transition et chute. La perte de cheveux est donc un processus naturel, raison pour laquelle nous perdons en moyenne entre 80 et 100 cheveux par jour. 

Cette perte journalière est considérée comme normale et n’affecte pas le processus de croissance des cheveux, car ils sont, dès leur chute, remplacés par de nouveaux qui ont été générés par les follicules pileux.

Seulement, en automne, nombreux sont ceux qui constatent une chute anormale de cheveux (dépassant 100 par jour), ce qui peut être un symptôme d’une alopécie passagère.

La bonne nouvelle est que la perte de cheveux en automne n’est pas inéluctable. Ainsi, si vous êtes confronté à une alopécie saisonnière, pensez à adopter certaines habitudes et à utiliser les soins spécifiques afin de favoriser la repousse des cheveux.

Pourquoi les cheveux tombent-ils ?

La majorité des dermatologues sont unanimes sur le fait qu’un nombre important d’hommes (plus de 50%) et de femmes (25%) souffrent d’un certain type d’alopécie.

En plus de la tendance naturelle des cheveux à chuter à certaines périodes de l’année (l’automne est la période au cours de laquelle la chute des cheveux est plus sévère), il existe divers facteurs pouvant influencer négativement le cycle de vie des cheveux :

  • Les changements hormonaux : pendant la grossesse ou la ménopause, vous êtes sujette à une importante perte de cheveux.
  • Le stress : c’est l’une des principales causes ayant un impact plus important sur la perte de cheveux et qui peut faire tomber entre la moitié et les trois-quarts des cheveux. Il s’agit généralement d’une perte temporaire, mais elle peut devenir chronique (calvitie androgénétique). A ce stade, pour y remédier, vous devrez avoir recours à une greffe de cheveux.
  • L’anémie : la diminution anormale des globules rouges est la cause la plus fréquente d’alopécie diffuse aiguë, un problème qui provoque la perte progressive des cheveux dans une zone particulière, sans provoquer de calvitie totale.
  • Certaines habitudes : l’utilisation fréquente de sèche-cheveux et de lisseurs, ainsi que de certains shampooings peut affecter la perte de cheveux.
  • Les médicaments : la pilule contraceptive, certains antidépresseurs, … peuvent contribuer à la chute des cheveux.

Comment éviter la chute des cheveux en automne ?

La perte de cheveux, en particulier chez les femmes, est généralement une chute réactionnelle.

Comme nous l’avons déjà évoqué, il est possible de stopper la perte de cheveux de l’automne, car, même si vous vous êtes habitué de voir vos cheveux tombés pendant cette saison, nous savons combien cela peut être gênant ou angoissant.

  • L’alimentation est essentielle pour éviter la perte de cheveux. Il est conseillé de boire une quantité suffisante d’eau (minimum 2 litres par jour) et consommer des aliments contenant des protéines, des acides gras essentiels (présents dans les fruits à coque, les poissons gras et les huiles végétales) et des vitamines indispensables aux cheveux (notamment A, B, C et E).
  • Les produits anti-chute contenant des protéines, des vitamines et des minéraux pour fortifier les cheveux et améliorer leur densité. Il existe également des lotions qui sont très efficaces pour traiter la chute saisonnière des cheveux et aident à stimuler la croissance des cheveux. 

Ces méthodes naturelles grâce auxquelles vous pouvez dire « stop à la chute de cheveux de l’automne » sont inefficaces dans certains cas.

De ce fait, après les avoir essayés, si vous ne constatez aucune amélioration, n’hésitez pas de consulter un chirurgien esthétique pour déterminer si vous êtes un candidat à une greffe de cheveux ou aux injections PRP cheveux.

Une question ?

Ajouter un commentaire