mauvaises pratiques après greffe cheveux
  • 126

La greffe de cheveux est une solution qui apporte un réel soulagement chez les personnes qui sont confrontées à la chute permanente de cheveux.

Hormis le fait que les cheveux nous protègent contre les événements climatiques défavorables, l’importance d’avoir les cheveux n’est plus à démontrer, surtout chez ceux qui adorent avoir une apparence physique irréprochable. En effet, les cheveux occupent une place importante dans l’esthétique du visage, ce qui peut expliquer la gêne éprouvée par les patients souffrant de calvitie.

Pour traiter efficacement la perte de cheveux, les patients recourent généralement à la transplantation capillaire. Seulement, après la greffe de cheveux, nombreux négligent les recommandations post-opératoires et pratiquent parfois ce qui a été contre-indiqué. Comme résultat, on assiste alors à une mauvaise cicatrisation après la greffe.

Que se passe-t-il après la chirurgie de la greffe de cheveux ?

pratiques post-greffe cheveux

Après la greffe de cheveux, les effets de l’anesthésie s’estompent et il faut prendre les antidouleurs afin de soulager l’inconfort. Ainsi, vous sentirez une gêne tout à fait supportable au-dessus ou derrière la tête. Il est conseillé d’être avec quelqu’un après votre chirurgie capillaire.

En ce qui concerne la période de convalescence, elle est variable selon votre activité professionnelle. Ainsi, une éviction sociale de un à deux voire trois jours est observée après la transplantation. En effet, si vous avez une activité administrative, vous pouvez reprendre le travail dès le lendemain de l’intervention si la zone greffée est située à l’arrière de la tête. Mais si la zone greffée est située au-dessus de la tête, très souvent les experts estiment qu’une période de deux à trois jours de repos total est nécessaire. Par contre si votre activité professionnelle est physique, alors il faut prévoir une période d’indisponibilité de 5 jours.

Vous allez également suivre un traitement médicamenteux (antibiotique, anti-inflammatoire, antalgique) durant cinq à sept jours.

Qu’est-ce qu’on peut faire après une greffe de cheveux ?

Deux jours après une greffe de cheveux, vous pouvez prendre soin de votre cuir chevelu en utilisant un premier shampoing (shampoing habituel ou shampoing doux). Vous pouvez alors masser délicatement la zone greffée en évitant d’arracher les petites croûtes qui peuvent apparaître pendant environ sept (7) à dix (10) jours après la greffe.

Après la greffe de cheveux, il faut consommer une alimentation saine en évitant par exemple de manger des aliments épicés et il faut également éviter de prendre l’alcool encore moins le tabac.

Il est conseillé par les experts de surélever votre tête avec les oreillers durant les deux premières nuits suivant la greffe afin d’éviter le gonflement du front et le frottement de la zone greffée sur la tête de votre lit.

Il est conseillé d’attendre au moins 20 jours après l’opération afin de se rendre chez coiffeur.

Qu’est-ce qu’il faut éviter pour favoriser la cicatrisation après une greffe de cheveux ?

bonnes pratiques après greffe cheveux

Après la greffe de cheveux, il est tout à fait possible d’avoir un très bon résultat sans cicatrice avec des cheveux plus denses qu’avant. Mais parfois, les patients de par leur négligence altèrent la qualité des résultats attendus. Ainsi, parmi les pratiques qui peuvent empêcher une bonne cicatrisation après une greffe de cheveux, on peut citer :

  • Consommer des plats épicés et l’alcool : manger les plats épicés peut altérer le processus de cicatrisation de la greffe de cheveux. Afin d’éviter une éventuelle infection après la greffe de cheveux, les experts prescrivent les antibiotiques, et lorsque vous êtes sous traitement d’antibiotique, l’alcool est à bannir dans votre quotidien.
  • Fumer : il est déconseillé de fumer après la greffe de cheveux au risque de ralentir le processus de guérison.
  • Enlever les croûtes : après la greffe de cheveux, généralement trois jours suivant l’opération, il y a l’apparition des croûtes. Il est interdit de les retirer même si elles démangent, car elles vont tomber toutes seules au bout d’une semaine.

En dehors de ces pratiques citées en amont, il y a bien d’autres pratiques qui peuvent altérer le processus de cicatrisation et abîmer le résultat attendu comme par exemple : lorsque le patient après la greffe, s’expose au soleil, sauna et hammam, quand le patient pratique le sport nautique avant 15 jours après la greffe.