greffe cheveux ratée
  • 6

La greffe de cheveux avec la technique Fue est progressivement devenue l’une des procédures de chirurgie esthétique les plus demandées. Le fait que des célébrités telles que Salman Khan, Kevin Costner, Edward Norton, Enrique Iglesias, David Beckham aient subi la greffe de cheveux Fue a rendu cette chirurgie encore plus intéressante et demandée.

Chaque année, des milliers de personnes voyagent pour subir une Fue en investissant leur temps et leur argent pour récupérer une chevelure épaisse. Bien que la plupart des patients soient satisfaits des résultats obtenus, certains d’entre eux n’atteignent pas le résultat souhaité et sont donc déçus du résultat de la chirurgie.

Dans cet article nous allons essayer de comprendre ensemble quels sont les facteurs qui peuvent conduire à un résultat insatisfaisant après une opération de greffe de cheveux.

Greffe de cheveux Fue : pourquoi cela peut-il mal tourner ?

pourquoi ne pas réussir sa greffe cheveux

On parle d’une opération de greffe de cheveux FUE ratée ou insatisfaisante lorsqu’un an après l’intervention le résultat sur le plan esthétique (densité, naturel, taux de repousse) n’est pas à la hauteur des attentes du patient.

Les facteurs qui peuvent être à la base d’un résultat insatisfaisant sont nombreux mais parmi eux se démarquent :

Mauvais choix de chirurgien et clinique non spécialisés dans la greffe de cheveux

La plupart des personnes qui souhaitent subir une chirurgie FUE voyagent à l’étranger, car elles pensent pouvoir obtenir le résultat auquel elles aspirent à un prix inférieur à celui de leur pays d’origine.
Les patients dans la plupart des cas n’ont pas la possibilité de se rendre à la clinique avant l’intervention et fondent donc leur choix sur les images vues sur le net et sur les promesses faites via Internet.
Le facteur le plus important à considérer lors du choix d’une clinique pour une greffe de cheveux est de s’assurer que la personne qui effectuera la chirurgie est un vrai chirurgien.
De nouvelles cliniques voient le jour du jour au lendemain pour répondre à la demande croissante de chirurgies de greffe de cheveux FUE et dans bon nombre de ces établissements, les chirurgies sont effectuées par des techniciens qui ne sont pas médecins.
Étant donné que ces personnes ne peuvent pas se présenter comme des médecins, elles utilisent d’autres titres fantaisistes comme “coordinateur de greffe de cheveux”. En cas de doute, demandez toujours à indiquer le diplôme médical de la personne qui effectuera votre opération. Vous pouvez également considérer les vrais avis et témoignages des personnes
comme une source d’informations qui ont déjà subi une greffe de cheveux à la clinique où vous avez décidé d’aller. De cette façon, vous pouvez avoir une idée approximative de ce à quoi vous pouvez vous attendre, même en ce qui concerne le suivi post-opératoire.

Avoir des attentes irréalistes concernant le résultat ou recevoir de fausses promesses

facteurs de greffe cheveux insatisfaisante

Il y a une lutte acharnée entre les cliniques proposant des chirurgies de greffe de cheveux FUE dans le but de gagner le plus de patients.
Pour cette raison, certaines cliniques ont tendance à faire de fausses promesses aux patients potentiels pour les attirer dans leurs établissements et à les « voler » aux médecins qui informent correctement les patients des résultats qui peuvent réellement être obtenus avec l’intervention.
Il faut plusieurs mois pour voir le résultat final et lorsque le patient insatisfait essaie de contacter ces cliniques contraires à l’éthique, il ne reçoit plus de réponse ou n’obtient que des réponses évasives.
Il faut aussi dire que certains patients ont des attentes irréalistes quant aux résultats pouvant être obtenus avec la greffe de cheveux.
Parfois, bien qu’on leur ait expliqué honnêtement quels résultats peuvent être obtenus, les patients ne veulent pas y croire et sont insatisfaits du résultat final de la chirurgie.
Pour éviter ces situations, le patient doit être bien informé avant de subir une intervention chirurgicale.
En particulier, il est important de connaître votre degré de calvitie sur l’échelle de calvitie de Norwood-Hamilton et de comprendre combien d’unités sont nécessaires pour couvrir la zone chauve.
De cette façon, le patient peut former des attentes réalistes et éviter d’être trompé par de fausses promesses faites par des cliniques dont le but est de gagner des patients à tout prix.
Une autre façon d’éviter ces situations désagréables est de s’appuyer immédiatement sur une clinique éthique et reconnue internationalement.

Ne pas suivre correctement les consignes post-opératoires données par votre chirurgien

Le premier mois après la chirurgie est d’une importance vitale.
Le patient doit avoir reçu des instructions postopératoires claires à suivre une fois de retour à la maison. Dans notre clinique, nous demandons au patient de lire la feuille d’instructions avant de revenir le lendemain pour un examen et un lavage. Si quelque chose n’est pas clair, nous invitons le patient à poser des questions au chirurgien.
Une fois que le patient revient à la clinique pour le contrôle, on lui explique en détail comment effectuer le lavage postopératoire.
Si le patient ne suit pas correctement les consignes postopératoires, il court de sérieux risques comme celui des fuites d’unités folliculaires et de l’infection de la zone traitée. Le patient doit suivre les instructions du chirurgien à la lettre pour éviter tout problème et obtenir le résultat souhaité.
Tout problème pouvant survenir dans la phase post-opératoire doit être communiqué au chirurgien afin d’éviter une aggravation potentielle.

Erreurs commises lors de la planification de la chirurgie 

Avant le début de la chirurgie de greffe de cheveux, les zones à traiter sont tracées avec un marqueur sur le cuir chevelu du patient.
La greffe de cheveux Fue avec des lames de saphir est une chirurgie esthétique et donc chaque chirurgien essaiera avant tout de satisfaire les souhaits de son patient.
Il est nécessaire d’ atteindre une certaine densité de greffe pour obtenir un résultat naturel et satisfaisant avec la greffe de cheveux.
Pour cette raison, si le chirurgien se trompe dans la détermination de la zone à transplanter et utilise une faible densité de greffe, le résultat ne sera pas satisfaisant pour le patient.
Cela dit, cependant, il est important que le patient prenne également en considération les conseils du chirurgien plutôt que de s’entêter avec une certaine idée.

Ne pas être un bon candidat à la greffe de cheveux 

bon candidat greffe cheveux

Avant que le patient ne subisse une opération de greffe de cheveux avec la technique FUE, le chirurgien doit évaluer les antécédents familiaux de perte de cheveux.
En plus de cela, il est nécessaire de considérer l’évolution future possible de la calvitie et d’obtenir un historique médical complet du patient.
La greffe de cheveux n’est pas la solution à toutes les situations où la perte de cheveux se produit. Certaines pathologies dont le patient pourrait souffrir peuvent affecter négativement le résultat de l’intervention.
Si nécessaire, le chirurgien de la calvitie demandera au patient d’autres tests pour déterminer s’il est candidat ou non à une greffe de cheveux.
Un patient est candidat à la chirurgie de greffe de cheveux FUE si le nombre d’unités folliculaires pouvant être retirées de la zone donneuse est suffisant pour créer une densité satisfaisante dans la zone à transplanter.
Dans ce type de situation, une prothèse capillaire ou une pigmentation capillaire pourrait être une meilleure solution pour le patient.