degré calvitie
  • 189

La calvitie correspond à une perte de cheveux excessive pouvant aussi aboutir à une disparition. Ce phénomène apparaît souvent entre la vingtaine et la trentaine chez l’homme. La calvitie peut être héréditaire, mais le fait d’être constamment stressé, d’avoir une mauvaise hygiène de vie ou l’abus de certains médicaments peuvent également entraîner la chute de cheveux. Ainsi, depuis quelques décennies, il est maintenant possible de connaître le degré d’avancement d’une calvitie grâce à l’échelle de Norwood-Hamilton, pour une prise en charge adaptée. Cependant, l’échelle de Norwood-Hamilton, qu’est-ce que c’est ? Et comment cela se passe ?

L’échelle de Norwood-Hamilton : qu’est-ce que c’est ?

L’échelle de Norwood-Hamilton pour mesurer la calvitie

L’échelle de Norwood-Hamilton a d’abord été élaborée par Norwood dans les années 50 puis révisée par Hamilton dans les années 70, d’où ce nom de Norwood-Hamilton. La chute de cheveux qui est dans la plupart des cas héréditaire, peut être mesurée et suivie grâce à un système visuel appelé Échelle de Norwood-Hamilton. De ce fait, ladite échelle nous permet de mesurer et de suivre l’état d’avancement d’une calvitie. Cette échelle est parfois fournie avec des images sur un tableau afin de vous donner une idée claire sur le degré de perte de vos cheveux, et permet également aux spécialistes de vous donner un traitement adéquat et d’évaluer l’efficacité de ce traitement.

Comment connaître votre degré de calvitie sur l’échelle de calvitie de Norwood-Hamilton ?

L’échelle de Norwood-Hamilton est constituée de sept étapes, et celles-ci nous permettent de repérer notre cas et de commencer certains traitements afin d’endiguer le phénomène de calvitie ou de le corriger par le moyen de la greffe, ou d’autres techniques.

Les sept étapes de l’échelle de Norwood-Hamilton sont :

  • Étape 1 : Dans cette étape, la perte de cheveux est à peine visible dans les racines, elle peut même être considérée comme normale. Bien que cela soit la première étape, mais on ne sait pas encore si cette perte de cheveux va empirer ou pas, c’est le stade de contrôle. En général, à ce stade, aucun traitement n’est recommandé encore moins la greffe. Mais si vous avez des antécédents dans la famille, il faut consulter un dermatologue, et celui-ci va vous guider quant au traitement à suivre.
  • Étape 2 : A ce stade, on constate une perte de cheveux sur les golfes temporaux et frontaux sous forme de triangle sur les deux côtés, et on remarque également que le milieu de la tête commence à se clairsemer. Le plus important ici est d’essayer de comprendre les raisons de ce type de perte. Ici, la greffe n’est pas conseillée, car il se peut que vous puissiez continuer à perdre des cheveux. En revanche, certains médicaments peuvent ralentir ou arrêter cette perte de cheveux et stimuler la repousse capillaire.
  • Étape 3 : Dans cette étape, les golfes temporaux se dégarnissement de plus en plus, et les zones touchées seront soit dégarnies totalement des cheveux, ou soit sujet à un dégarnissement important. De ce fait, la calvitie est avérée, et vous pouvez opter pour la greffe de cheveux pour calvitie légère (cela dépendra de votre âge). À ce stade, une perte de cheveux sur la zone de la couronne peut aussi survenir dans certains cas. Votre médecin peut vous prescrire certains médicaments afin de ralentir davantage votre dégarnissement.
  • Étape 4 : Dans cette étape, la progression du dégarnissement de la ligne frontale devient importante, il n’y a plus de cheveux sur le cuir chevelu dans cette zone et dans certains cas, une petite zone nue peut être observée sur la partie de la couronne. Ici, on arrive alors à détecter facilement les cheveux d’une moindre densité à partir de la racine des cheveux jusqu’au milieu du cuir chevelu. À ce stade, la greffe de cheveux pourra restaurer les cheveux de la ligne frontale et certains médicaments pourront vous aider à conserver le reste de vos cheveux.
  • Étape 5 : Dans cette étape, la calvitie masculine devient plus importante car la perte de cheveux est telle que les deux zones sans cheveux (régions temporelles et vertex) commencent à se joindre. Il est possible avec la chirurgie de restauration capillaire d’implanter de nouveaux follicules pileux au niveau de la ligne frontale et de la couronne.
  • Étape 6 : Ici, les zones de calvitie (ligne frontale et vertex) s’élargissent de plus en plus. La zone de calvitie devient alors importante ainsi que la perte de cheveux. La zone de calvitie n’a plus que des cheveux très fins, ou encore dans d’autres cas, les cheveux très fins disparaissent complètement. À ce stade, les médicaments sont rarement prescrits. La méthode qui est souvent recommandée par les chirurgiens de greffe de cheveux est la méthode FUE.
  • Étape 7 : C’est l’étape ultime de la calvitie, et les zones de la ligne frontale et du cortex sont dépourvues de cheveux. Vous n’avez les cheveux qu’à l’arrière de la tête et sur les côtés et le dessus de votre tête est totalement dégarni. Ici même la greffe de cheveux ne suffira pas pour couvrir toute la zone dégarnie.